JETHIER

Signature Bois Laurentides et Collectif Bois : une collaboration au profit des entreprises forestières et de la transformation du bois

Le secteur du bois est un élément clé dans l’économie du Canada, particulièrement dans la belle province de Québec. Pour mieux faire rayonner les acteurs du secteur bois, deux associations à savoir Signature Bois Laurentides et Collectif Bois en Outaouais, ont joint leurs forces à travers une collaboration. Pour Charles Blais, directeur de Collectif Bois, « Signature Bois Laurentides et Collectif Bois allient leurs forces afin que nos entreprises membres bénéficient de plusieurs opportunités et contacts. Avec une même vision et certains enjeux communs, nous travaillons en concertation pour promouvoir les programmes de recherche, de financement et de subvention, ainsi qu’à soutenir l’émergence de projets collaboratifs. » À propos de Signature Bois Laurentides Signature Bois Laurentides (SBL) est un organisme à but non lucratif créé en 2008 qui regroupe des entreprises sylvicoles, de la 1re, 2e et 3e transformation du bois. SBL est constitué en tant que créneau d’excellence dans le cadre de …

Lire la suite
feu

Comment choisir et entreposer son bois de chauffage?

À l’aube de la saison hivernale, les Québécois se préparent à faire face à des baisses de température qui nécessitent des systèmes de chauffage adéquats. Pour ce faire, bien que l’utilisation du chauffage électrique soit plus populaire pour 78 % des Québécois, le bois est tout de même privilégié par plusieurs pour diverses raisons dont son caractère économique. Toutefois, certaines mesures sont à considérer lorsqu’il s’agit de faire le choix du bois de chauffage et de son système d’entreposage. Comment choisir son bois de chauffage ? Bien que nous ne soyons pas experts dans tous les domaines, la connaissance de certains aspects pourrait-être bénéfique pour faire un choix éclairé durant l’achat. Connaitre le type de foyer à notre possession et les caractéristiques recommandées pour ne pas l’endommager. Sélectionner les essences de bois Privilégier les bois durs et denses comme l’érable et le chêne qui ont une bonne valeur calorifique. Ils produisent des …

Lire la suite
DCIM101MEDIADJI_0255.JPG

Cuisi-n-art : la haute technologie pour pallier la pénurie de main d’oeuvre

Collectif Bois organise une démarche Industrie 4.0 pour les entreprises de la transformation du bois de l’Outaouais. Le concept “Industrie 4.0” désigne le recours aux technologies numériques pour rendre les activités de fabrication plus agiles, plus souples et mieux adaptées aux besoins des clients. Les avantages de l’introduction des technologies numériques sont nombreux: une amélioration de la productivité, une réduction des coûts d’exploitation, une amélioration de la qualité globale des produits, une meilleure capacité d’innovation et une solution à la pénurie de main-d’oeuvre. L’un de nos membres, Cuisi-n-art, fait un virage 4.0 dans la construction de sa nouvelle usine. Caroline Fortier, directrice adjointe responsable de la supervision des opérations entre tous les départements, explique que grâce à ces changements leur production va plus que doubler. « Nous avons investi dans des machines pour augmenter la production, sans augmenter la présence d’employés. Nous prévoyons acheter de petits robots avec l’intelligence artificielle, ce qui peut …

Lire la suite
bois

La construction verte, une réponse environnementale

Les politiques adoptées récemment sur le plan mondial pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ont permis plusieurs changements dans le choix des matières premières dans le secteur de la construction. En effet, les émissions de gaz à effet de serre (GES) ont des conséquences directes sur le réchauffement planétaire depuis le milieu du 20e siècle. Selon les données du gouvernement du Canada, le secteur du bâtiment produit 13 % de ces émissions de gaz à effet de serre. Le bois comme alternative aux émissions GES L’utilisation du bois est de plus en plus privilégiée dans le secteur de la construction. Bien qu’il soit plus vulnérable aux flammes que le béton, le bois est une ressource renouvelable qui utilise moins d’énergie et émet moins de GES. En plus, le code de construction et les systèmes de construction comme celui de la construction à charpente de bois permettent de rendre …

Lire la suite
amenagement

L’aménagement durable forestier : le patrimoine public québécois à l’épreuve

Avec près de 900 000 km2 de paysages forestiers, la plus grande majorité des forêts au Québec constituent un patrimoine public. Ainsi, ils représentent une source de fierté́ et répondent à de nombreux besoins socioéconomiques, d’où sa bonne gestion qui se caractérise par un encadrement législatif et réglementaire rigoureux tel que la loi sur l’aménagement durable du territoire forestier. Qu’est-ce que l’aménagement durable forestier ? Mise en œuvre en 2010, suite à des consultations publiques, l’aménagement durable forestier consiste à maintenir ou à améliorer des écosystèmes forestiers. Il est axé sur trois plans soit environnemental, social et économique. Les défis de l’aménagement durable forestier L’aménagement durable du territoire forestier tourne autour de six grands défis[1] : implanter d’un aménagement durable des forêts, notamment par un aménagement écosystémique ; assurer une gestion des ressources et du territoire qui soit intégrée, régionalisée et axée sur la formulation d’objectifs clairs et cohérents, sur l’atteinte de résultats mesurables et sur …

Lire la suite
toit-vert

Non aux toits verts, oui aux constructions en bois!

La Ville de Gatineau a adopté une nouvelle mesure récemment soit que toute construction d’une superficie de 2000 m2 et plus devra prévoir au moins 20 % de toit végétal. Il s’agit d’une belle initiative, mais elle entre en conflit avec les systèmes de construction en bois pour les bâtiments de moyenne et grande hauteur. Pour la Ville, la conformité d’un projet d’une toiture végétalisée passe par le respect des Critères techniques visant la construction de toits végétalisés de la RBQ. Or, une condition de base est que le bâtiment soit de construction incombustible, par exemple qu’il soit construit avec du béton ou de l’acier. Cette nouvelle règlementation découle de la volonté de réduire les gaz à effet de serre, mais elle est loin d’atteindre les effets espérés sur la qualité de l’environnement, car elle favorise l’utilisation du béton et de l’acier. La vraie solution réside dans les systèmes de constructions en …

Lire la suite
Biomasse

La biomasse : une énergie renouvelable en plein essor

Les revendications des mouvements écologiques qui émergent au niveau mondial sur la protection et sauvegarde de l’environnement forcent plusieurs pays à s’intéresser aux énergies renouvelables comme alternative à l’exploitation des combustibles fossiles. La biomasse est une énergie renouvelable qui « représente la plus grande part de la production d’énergie renouvelable dans l’OCDE, à 35 % » selon Ressources naturelles Canada, sont de plus en plus privilégié du fait de leurs caractères inépuisable et réutilisable. Qu’est-ce que la biomasse La biomasse est une énergie produite à partir de matière organique d’origine végétale ou animale. Elle est utilisée comme moyen de chauffage domestique, peut être transformée en carburant et comme source d’alimentation pour des centrales d’électricité. Les avantages de la biomasse pour l’environnement Hormis le fait qu’elle soit une matière première renouvelable, la biomasse a plusieurs autres avantages tels que : Rapidité en termes de biodégradabilité Absorption du CO2 lors de la photosynthèse Matière première disponible …

Lire la suite
Le blog d'André Boyer

La protection de la biodiversité : une affaire de tous

Face aux effets du changement climatique qui se ressentent à l’échelle mondiale, plusieurs experts se penchent sur la question de la protection de la biodiversité, garant de la vie sur terre. Pour mieux cerner les impacts climatiques dans la biodiversité, il est primordial de la définir et de comprendre son rôle dans l’équilibre de la planète Terre. Qu’est-ce que la biodiversité ? Selon le Centre d’échange national sur la biodiversité, elle désigne « l’ensemble de toutes les espèces vivantes sur la Terre, leur relation entre elles ainsi que les différents gènes, écosystèmes et espèces[1] ». Donc, de manière générale, c’est l’ensemble des formes de vie qui nous entourent, y compris les humains. Le rôle de la biodiversité sur Terre Ce n’est pas le fruit du hasard, si la planète bleue est le meilleur endroit favorable au développement de la vie. La diversité des vies sur terre occupe une place indispensable dans la fonction …

Lire la suite
Crédit: Richard Perron

La forêt Boucher et l’importance des forêts urbaines

Crédit photo: Richard Perron La forêt Boucher, une précieuse forêt urbaine de près de 300 ha, est le dernier grand refuge pour la faune dans le secteur Aylmer. « Les forêts urbaines rendent des services écosystémiques à la population, explique Maxime Chaumont-Lessard, coordonnateur de programmes à la Fondation forêt Boucher. Elles participent à la rétention des eaux de pluie, absorbent les polluants dans l’eau, permettent d’avoir des eaux plus saines et filtrent l’air. Elles ont aussi un rôle récréotouristique. Quoi de plus agréable que d’y marcher? Cela diminue les symptômes de stress et contribue au bien-être. Elles contribuent également à réduire le phénomène d’ilots de chaleur. » On dénombre 930 espèces dans la forêt Boucher, dont près de 30 espèces à statut précaire. De 80 à 100 espèces d’oiseaux fréquentent la forêt. La forêt Boucher abrite une riche biodiversité. Les randonnées qu’offrent Collectif Bois et la Fondation forêt Boucher aux …

Lire la suite
feux camp

Les feux de camp : la tradition à l’épreuve de la question écologique

La découverte du feu par nos ancêtres préhistoriques a façonné grandement notre mode de vie. Bien que ce dernier ait servi grandement à satisfaire les besoins primaires, l’évolution de l’espèce humaine a montré que le feu était aussi un consolidateur des liens sociaux, et une façon de perpétuer l’histoire et la tradition. En effet, dans plusieurs sociétés, les communautés se réunissaient autour du feu, pour célébrer, raconter des histoires, préparer des stratégies de combat, etc. Toutefois, avec la modernisation, les feux de camp ont gardé le même symbole dans un nouveau contexte social où la question écologique est au centre des préoccupations. Serions-nous à l’ère de la proscription des feux de camp ? Pour y répondre, il serait judicieux de se questionner sur les effets environnementaux des feux de camp. Plusieurs recherches tendent à soutenir les effets néfastes de la combustion du bois dans l’environnement. Ainsi, selon Environnement et lutte contre …

Lire la suite