lichen

Les inconnus de la forêt : les lichens !

Au début janvier, la une de Québec Science arborait de jolis lichens colorés. Le magazine nous apprenait qu’ils recouvrent 7 % de la planète. Plusieurs lecteurs ont dû se rendre compte qu’ils n’avaient jamais vraiment porté attention à cette forme de vie qui tapisse les forêts. Pourtant, le lichen est vital dans nos écosystèmes. Petit tour d’horizon, pour faire plus ample connaissance.

Le lichen, qu’est-ce que c’est ?

Bien qu’il ait l’allure d’une plante, il n’en est pas une. Le lichen est un organisme né de la fusion d’un champignon et d’une algue. « Le champignon fournit eau et protection, tandis que sa partenaire produit les nutriments », explique Mélissa Guillemette, journaliste à Québec Science.

Il existerait plus de 20 000 espèces de lichens dans le monde, dont 2 500 au pays. Ils se développent partout, sur toutes sortes de surfaces : sur un rocher, sur nos maisons, sur le tronc des arbres, et même sur des os. Les conditions extrêmes ne leur font pas peur ! On remarque leur présence jusqu’en Arctique et dans des zones tropicales.

Un indicateur de la qualité de l’air

Les lichens réagissent directement aux perturbations de l’environnement, particulièrement de la qualité de l’air. À l’apparition d’industries polluantes, certaines villes ont vu leurs lichens s’éteindre complètement. Aussitôt que les conditions affectent l’un des deux partenaires (le champignon ou l’algue), la survie de l’autre est compromise et les lichens disparaissent.

Sur le site du Musée canadien de la nature, on apprend que les lichens stabilisent le sol et préviennent ainsi l’érosion. Ils fournissent nourriture, abri et camouflage à d’autres animaux. On les utilise également dans la composition de teintures et de médicaments traditionnels.

La cladonie étoilée : notre lichen national

En 2020, le Musée, qui abrite une imposante collection de lichens, a d’ailleurs organisé un concours pour les faire connaître auprès de la population. L’espèce qui a remporté le plus de votes est la cladonie étoilée, un organisme qui pousse dans toutes les provinces et territoires du Canada. Elle est aussi le repas préféré des caribous en hiver. On peut l’identifier facilement grâce à ses têtes qui ressemblent à des choux-fleurs. Grâce aux recherches du lichénologue Troy McMullin et de ses homologues de tout le pays, la prochaine étape consiste à choisir une espèce de lichen représentant chaque province.

Lors de votre prochaine marche en forêt, parions que vous vous pencherez pour observer de plus près ces fameux lichens. Un champignon et une algue, vraiment ?

Sources :

Le lichen, ce bel inconnu — Québec Science

Concours du lichen national au Musée canadien de la Nature

Les recherches du lichénologue Troy McMullin

Les lichens, manne méconnue — Mycologues amateurs de l’Outaouais

 Pour en lire plus : Le monde fascinant des champignons