image001

Les écoles de métiers pour une carrière dans l’industrie forestière

Lors du dévoilement de l’État de situation socioéconomique de l’Outaouais en décembre dernier, plusieurs intervenants ont échangé sur les perspectives et les enjeux de l’industrie forestière. Parmi les préoccupations était soulevée l’importance de la relève et de la main-d’œuvre. Au Québec, ce sont des milliers d’emplois qui seront à combler d’ici 2023 (AFSQ). Sans compter le contexte pandémique actuel, où les mesures transitoires ont bouleversé l’industrie forestière. Le secteur fait face à une pénurie de personnel.

La forêt offre des possibilités de carrière extrêmement diversifiées, que ce soit dans le secteur de l’aménagement forestier, de la transformation du bois, ou de la conservation et du récréotourisme. Les emplois sont de plus en plus spécialisés et demandent maintenant de maîtriser des outils et de la machinerie à la fine pointe de la technologie. « Je travaille chez Résolu depuis 18 ans. Chaque jour, on apprend. Une bonne formation nous rend autonome plus rapidement! », raconte Sylvain Thibodeau, chef d’équipe électrotechnicien chez Produits Forestiers Résolu.

En Outaouais, l’école des métiers spécialisés Asticou propose divers cheminements, comme la charpenterie-menuiserie ou l’électricité, qui pourraient vous amener à oeuvrer dans l’industrie forestière. Avec des études étalées sur deux ans ou moins, ces programmes constituent en effet une belle porte d’entrée dans le domaine. Vous hésitez entre les différentes avenues ? Il est possible de contacter l’école pour effectuer un stage d’un jour.

Bien que certaines formations du domaine forestier ne soient pas offertes en Outaouais, vous pouvez revenir travailler dans la région après l’obtention d’un diplôme. Les employeurs sont nombreux et n’attendent que vous.

Ressources :

École des métiers spécialisés Asticou

Association forestière du sud du Québec

En savoir plus :

La redéfinition des métiers de la forêt