DCIM101MEDIADJI_0255.JPG

Cuisi-n-art : la haute technologie pour pallier la pénurie de main d’oeuvre

Collectif Bois organise une démarche Industrie 4.0 pour les entreprises de la transformation du bois de l’Outaouais. Le concept “Industrie 4.0” désigne le recours aux technologies numériques pour rendre les activités de fabrication plus agiles, plus souples et mieux adaptées aux besoins des clients. Les avantages de l’introduction des technologies numériques sont nombreux: une amélioration de la productivité, une réduction des coûts d’exploitation, une amélioration de la qualité globale des produits, une meilleure capacité d’innovation et une solution à la pénurie de main-d’oeuvre.

L’un de nos membres, Cuisi-n-art, fait un virage 4.0 dans la construction de sa nouvelle usine. Caroline Fortier, directrice adjointe responsable de la supervision des opérations entre tous les départements, explique que grâce à ces changements leur production va plus que doubler.

« Nous avons investi dans des machines pour augmenter la production, sans augmenter la présence d’employés. Nous prévoyons acheter de petits robots avec l’intelligence artificielle, ce qui peut doubler la productivité. Par exemple, la station des tiroirs est très répétitive : ce sont deux bras qui feront l’assemblage des tiroirs et seront capables de les serrer dans le boguey. Tout ce que l’employé doit faire est de l’alimenter en matériels nécessaires à sa fabrication. »

Outre d’augmenter la productivité, limiter l’interaction humaine dans la chaine de montage permet aussi de contrer la pénurie de main d’œuvre. Les machines peuvent travailler 24 heures sur 24. Aussi, les blessures sont limitées.

« L’humain est encore nécessaire! souligne Mme Fortier. Les robots ne peuvent pas déceler les défauts de fabrication, ni faire le montage (assemblage de caissons), contrôler la qualité et confirmer la taille des portes, et, bien sûr, effectuer la vente en magasin. Notre plus grand rêve est d’avoir des chaines 100% automatisées, mais à court terme, ce n’est pas possible. Ce sont des années de préparation avant d’aller vers l’industrie 4.0. La technologie existe, mais la main d’œuvre pour la mettre en marche n’est pas nécessairement disponible. »

L’entreprise a reçu une bourse d’ID Gatineau et des prêts sans intérêts de la part du gouvernement pour l’achat de certains équipements.

L’usine ouvrira ses portes au printemps 2021 dans le quartier industriel près du boulevard de l’Aéroport.

En collaboration avec ID Gatineau, Collectif Bois a tenu à deux reprises la formation offerte par le MEI  lors de laquelle une vingtaine d’entreprises manufacturières de la région ont participé.

Vous aimeriez faire partie de la démarche Industries 4.0 de Collectif Bois? Contactez-nous pour plus de détails à info@collectifbois.com

En savoir plus : 

www.bloguecteq.com/single-post/2018/05/28/Industrie-40-Portrait-de-Cascades