feu

Comment choisir et entreposer son bois de chauffage?

À l’aube de la saison hivernale, les Québécois se préparent à faire face à des baisses de température qui nécessitent des systèmes de chauffage adéquats. Pour ce faire, bien que l’utilisation du chauffage électrique soit plus populaire pour 78 % des Québécois, le bois est tout de même privilégié par plusieurs pour diverses raisons dont son caractère économique. Toutefois, certaines mesures sont à considérer lorsqu’il s’agit de faire le choix du bois de chauffage et de son système d’entreposage.

  1. Comment choisir son bois de chauffage ?
    Bien que nous ne soyons pas experts dans tous les domaines, la connaissance de certains aspects pourrait-être bénéfique pour faire un choix éclairé durant l’achat.
  • Connaitre le type de foyer à notre possession et les caractéristiques recommandées pour ne pas l’endommager.
  • Sélectionner les essences de bois
  • Privilégier les bois durs et denses comme l’érable et le chêne qui ont une bonne valeur calorifique. Ils produisent des feux et de la braise qui durent longtemps. Toutefois, d’après CAA Québec, « il serait judicieux d’éviter les bois résineux comme le sapin et l’épinette qui ont un faible pouvoir calorifique et leur combustion produit d’importants dépôts de créosote dans la cheminée. »
  • Utiliser du bois sec. Le bois de chauffage ne doit pas renfermer plus de 20 % d’humidité.
  1. Comment entreposer le bois de chauffage ?

Voici quelques recommandations de la Sécurité publique du gouvernement du Québec :

  • Vérifier la réglementation municipale sur l’entreposage du bois de chauffage.
  • Choisir du bois bien sec qui présente de larges fissures aux extrémités.
  • Entreposer les cordes de bois dehors, loin de la maison.
  • Couvrir les bûches afin de les protéger des intempéries. Le bois humide brûle mal et augmente les dépôts de créosote.
  • Entrer seulement quelques bûches à la fois. Les conserver loin du foyer ou du poêle à bois.

En somme, que vous ayez opté pour un système de chauffage électrique, au bois ou en gaz naturel, l’important est de connaitre les règles de sécurité afin de vous protéger et de rentabiliser votre investissement. Pour ce qui est du bois, il est recommandé de l’acheter au printemps où il est moins cher et semi-sec ; vous pourriez le sécher dans votre cour en été.

Lire plus sur nos membres

Source :

Bien choisir son bois de chauffage

Chauffer au bois, c’est économique