Lancez-vous dans la plantation d’arbres fruitiers

Les végétaux occupent une place prépondérant dans l’évolution de la vie sur terre. Ils nous procurent des vertus thérapeutiques, tout en assurant l’équilibre de notre écosystème. Toutefois, avec l’exode rural massif vers les villes, l’environnement est plus que jamais mis à l’épreuve. Par conséquent, plusieurs initiatives communautaires naissent pour préserver l’environnement, en s’investissant dans le reboisement et la plantation d’arbres particulièrement fruitiers. Pourquoi s’investir dans la plantation d’arbres fruitiers qui très souvent est perçue comme complexe et exigeante? Voici les avantages d’avoir un arbre fruitier et quelques conseils avant de s’y lancer :

  1. Consommer ses propres fruits, c’est possible!

Compte tenu des réalités économiques actuelles, la production des produits de consommation est soumise à un régime intense, avec l”utilisation de produits de chimiques (pesticides, fongicides, etc.). Ainsi, cultiver ses propres fruits, c’est s’investir à manger de façon saine et locale.

  1. Une source d’économie

En effet, récolter ses propres fruits permet de faire des économies dans l’achat de fruits souvent non locaux, qui coûtent cher dans le marché du fait de leurs importations.

  1. Plus utile qu’on puisse le penser

Hormis sa fonction de production de fruit, les arbres fruitiers jouent d’autres fonctions telles que :

  • servir de clôture végétale plutôt esthétique pour limiter ou à protéger un champ ou un jardin
  • Protéger du soleil d’été et du vent
  • Participer à l’équilibre de l’écosystème en abritant les oiseaux qui mangent les insectes nuisibles.
  1. Les conditions climatiques de votre zone

Avant de se lancer dans une quelconque arboriculture, il est important de prendre connaissance des conditions climatiques de la zone où l’on habite ( la zone de rusticité), afin de se préparer en conséquence.

  1. Quand planter ?

Bien que l’impatience puisse nous jouer des tours, il est primordial de saisir le meilleur moment pour planter les arbres. La période est souvent vers le printemps, après la fonte des neiges environ entre le 20 avril et le 10 mai, ou en automne avant la première neige, entre le 15 octobre et le 20 novembre.

  1. Entretien et protection

En ce qui concerne l’entretien des arbres fruitiers, Agriculture, Pêcheries et Alimentation Québec préconise entre autres :

  • le désherbage et la tonte
  • le déchiquetage des feuilles au sol
  • le paillage du pied de votre arbre
  • la fertilisation adéquate
  • l’arrosage régulier

En définitive, il faut protéger les arbres de toutes attaques de rongeurs et d’insectes nuisibles qui peuvent détruire les cultures. Toutefois, des méthodes organiques sont disponibles à cet effet.

En savoir plus sur nous

Source : L’Écho de Maskinongé