Element5 : le bois massif est l’avenir de l’architecture

Element5 est membre du Collectif Bois et l’un des rares fabricants de bois d’ingénierie de type lamellé-croisé (CLT) au Canada. Fondée en 2017, l’entreprise a rapidement grandi depuis ses origines à Ripon et comprend désormais un bureau à Montréal, un siège social à Toronto et une nouvelle usine (en construction) à St-Thomas pouvant produire 50 000 m3 de CLT chaque année d’ici à la fin de 2020. Denis Hilbert, directeur des opérations de l’usine de l’usine Element5 à Ripon, a vu l’industrie de la transformation massive du bois s’implanter au Canada. Formé à l’origine comme ingénieur du bois en France, il travaille au Québec depuis huit ans et se spécialise dans la fabrication et l’assemblage de structures contemporaines en bois massif.

« Dans ce secteur, informer les architectes, les ingénieurs, les développeurs et les propriétaires de projets sur le CLT est essentiel, déclare M. Hilbert. Le CLT est l’une des plus grandes innovations du secteur de la construction du siècle dernier et présente de nombreux avantages, mais il n’est pas encore bien compris au Canada. Pour cette raison, nous essayons de nous impliquer très tôt dans les projets afin d’aider les clients à comprendre et à maximiser la valeur sociale, environnementale et économique apportée par le CLT et d’autres éléments en bois fabriqués à l’avance. »

La société est fière de ses origines, citant plusieurs projets dans la région, dont Klimat Gym, Café Palmier et Pharmacie Brunet, parmi ses premiers succès. Ces beaux bâtiments démontrent clairement les avantages de la construction massive en bois. Cependant, le bois massif est capable de créer des bâtiments beaucoup plus grands. La vision du futur d’Element 5 en est une où le CLT, le lamellé collé et d’autres produits durables en bois, comme les CLIP (panneaux isolants stratifiés croisés) innovants, commencent à remplacer les produits à forte intensité de carbone tels que le béton et l’acier dans la construction de nos villes. « Nous pensons que le bois massif est l’avenir de l’architecture, souligne M. Hilbert. Son potentiel de conception est pratiquement illimité et c’est le seul matériau de construction majeur que nous ayons qui soit renouvelable. »

Pour en lire plus sur le sujet: http://www.collectifbois.ca/le-bois-lamelle-croise-batir-toujours-plus-haut/