Des arbres dans notre assiette?

Devinez ce que les vernis à ongles, les explosifs, les serviettes de bain, les anti-inflammatoires et les cellulaires ont en commun? Le bois! Plusieurs produits cosmétiques, pharmaceutiques et technologiques proviennent de la cellulose, elle-même extraite de la pâte de bois. Mais saviez-vous aussi qu’on en mange?

Qu’est-ce que la cellulose?

Le bois est formé de cellules, qui elles sont principalement constituées de cellulose, de lignine et de petites quantités de substances accessoires extractibles, solubles ou insolubles (par exemple des gommes, huiles, résines, pectines, pentosanes, hexosanes, etc.). La cellulose est un additif commun qu’on retrouve dans la sciure de bois.

Du bois dans notre assiette?

On retrouve la cellulose et l’hémicellulose dans les légumes, les céréales, le pain, les pommes de terre et les fruits. La lignine qu’on retrouve ans les parties dures des légumes provient aussi des arbres. Les fruits comme les pruneaux, les dattes, les figues sèches, les amandes et la rhubarbe sont également riches en cellulose et ont un rôle laxatif.

La cellulose a un effet « antiagglomérant » pratique et apprécié des cuisiniers. Cet additif alimentaire donne de la texture à la crème glacée, à la gomme à mâcher et au chocolat chaud par exemples. C’est ce qui permet au fromage râpé de rester séparé. Il sert aussi d’agent de remplissage dans les pains, les confitures, les préparations lactées…

« La fermentation des sucres extraits du bois donne le vinaigre que l’on ajoute dans le ketchup. Plusieurs sortes de saucisses et de saucissons sont enrobées d’une pellicule de cellulose, qui est une substance flexible et assez perméable permettant la cuisson et le fumage de la viande et se pelant facilement après la cuisson. La nourriture animale renferme des lignosulfonates, dérivés de la lignine des arbres, qui s’utilisent comme liants dans les moulées.[1] » Aussi, la vanilline, que l’on tire de la lignine du bois, coûte beaucoup moins cher que la vanille et la remplace dans les confiseries, chocolats, pâtisseries et crèmes glacées.

Est-ce dangereux pour nous?

La cellulose n’est pas digérée par notre système, car il n’a pas les enzymes nécessaires. Ainsi, ce sucre joue un rôle important dans le transit intestinal : il constitue les fibres alimentaires qui sont éliminées dans les selles.

En lire plus : http://www.collectifbois.ca/le-bois-partout-dans-notre-quotidien/

[1] Forêts, Faunes et Parcs Québecs. Les applications surprenantes du bois. https://mffp.gouv.qc.ca/les-forets/forum-innovation-bois/applications-surprenantes-du-bois/