Comment planifier une sortie en forêt sécuritaire?

Cet été, chose certaine, les sorties en forêt seront l’une des activités que nous pourrons pratiquer en toute paix d’esprit. Charles-Antoine Rioux a été guide plein-air pour le camp Air-Eau-Bois et est chargé de projet chez Loisir sport Outaouais. Il nous donne quelques conseils pour des sorties sécuritaires en forêt.

La sécurité, physique et mentale, est une dimension clé à une promenade en forêt, en toute quiétude. Idéalement, planifiez vos sorties avec quelqu’un d’autre. Si vous avez des problèmes de santé ou si vous êtes une personne à risque, ne partez pas seuls en forêt.

Le choix de la destination dépendra du niveau d’effort physique, du niveau logistique (si vous avez accès à un moyen de transport et un moyen de communication) et du niveau de risques de l’activité, en fonction de l’emplacement et de la saison.

Pour l’équipement, pensez à un chapeau, une bouteille d’eau, des souliers ou bottes de marche résistants à la torsion de la semelle, un sac à dos avec la bonne taille et le bon poids, une trousse de premiers soins (comprenant crème solaire et pansements), de la nourriture et un sac de poubelle. Un sac ne doit pas dépasser 10 % de notre poids. On compte un maximum de 20 litres pour une randonnée sans nuitée.

Quels sont les risques en forêt?

Avant d’aller jouer dehors, il faut connaitre nos responsabilités. Les randonneurs ont trois obligations :

  • S’informer des risques inhérents à la pratique;
  • Agir avec prudence au meilleur de nos connaissances;
  • Adopter des comportements respectueux des milieux naturels et des autres utilisateurs (respecter la vie sauvage, gérer les adéquatement les déchets, laisser intact ce que l’on trouve, etc.).

Les principaux risques en forêt sont les mauvaises idées (oh! pourquoi ne pas escalader cette impressionnante paroi rocheuse, sans équipements de protection?), les mesures d’hygiène (prévoyez du savon ou du désinfectant), la déshydratation (prévoyez 2 et 4 litres d’eau pour une journée normale), la météo qui fluctue, la flore (des arbres morts, ça tombe, et de l’herbe à puce, ça pique), la faune (ne pas nourrir les animaux), les insectes (attention aux piqures dérangeantes et aux risques d’allergie) et les risques inhérents liés à l’activité (par exemple, la noyade en canot).

L’important est d’avoir du plaisir, tout en respectant la nature. Alors, que faites-vous en fin de semaine?

Quelques ressources disponibles

  • Le Répertoire Outaouais plein air est un projet de Loisir sport Outaouais en partenariat avec Tourisme Outaouais afin de simplifier la planification de votre prochaine sortie en plein air. Cet outil recense les endroits de la région pour effectuer des activités en plein air, en groupe ou en famille.
  • Balise Québec, c’est un outil de recherche performant pour choisir les lieux que vous désirez explorer sur le territoire québécois.
  • L’outil numérique Jouer Dehorsest une initiative de Thierry Clément et son entreprise Repère, spécialisée dans la conception d’outils de communication et d’orientation. Que ce soit pour choisir une destination en fonction de la région où l’on se dirige, une activité recherchée, un type d’hébergement désiré ou une préférence particulière souhaitée, les amateurs de plein air pourront désormais découvrir en quelques clics un petit coin de nature à leur goût. L’application est disponible en version mobile.