Abri-Tech: une solution pour réduire votre emprunte environnementale

La lutte contre les gaz à effet de serre passe par la coupe du bois et le reboisement.  ABRI-Tech, de Namur en Outaouais, fabrique des pyrolyseurs modulaires produisant à la fois du biochar et une huile pyrolytique transformable en produits chimiques. Carboniser le bois retire du CO2 de l’atmosphère et permet de stocker ce carbone pour un millénaire. Rencontre avec le président d’une entreprise pionnière en environnement, Cory Leggett.

Collectif Bois : Quels sont vos produits et services?

Cory Leggett : Nous fournissons des solutions bioénergétiques dans le contexte des résidus forestiers. Nous offrons aux entreprises des produits et services innovants et écoresponsables en conversion thermochimique de la biomasse. Nous nous sommes affiliés avec Peter Fransham (Ph. D.), qui a développé et perfectionné des technologies de pyrolyse et de séchage de la biomasse depuis trente ans. ABRI-Tech fournit des systèmes modulaires de conversion thermochimique de biomasse qui comprennent deux principales composantes : le séchoir à biomasse et l’unité de pyrolyse, laquelle inclut le réacteur, le condenseur et le système de contrôle informatique.

CB : Comment ça fonctionne précisément?

CL : Une partie de la biomasse se transforme en huile et charbon, ce qui lui donne une valeur ajoutée. Nous convertissons les sous-produits ligneux et végétaux de différentes industries (forestière, agricole, recyclage, etc.) en bio-huile. Il s’agit d’une précieuse alternative aux énergies polluantes.

CB : Quel type de clientèle recherchez-vous?

CL : Nous développons une nouvelle technologie depuis 10 ans et nous sommes présentement à la recherche de partenaires locaux pour développer des projets. On a récemment vendu une licence pour la construction et opération d’une unité de pyrolyse en Russie.

CB : Qu’est-ce qui vous distingue comme entreprise?

CL : Il n’y a pas beaucoup d’entreprises au niveau de la pyrolyse.     Nous avons des  équipements avec une empreinte beaucoup plus petite que d’autres. Cela conduit également à réduire les coûts d’infrastructure et d’installation.  On est compétitifs au niveau des prix d’achats d’équipement, de consommation d’énergie pour le procédé et de l’efficacité.

CB : Quels sont vos défis en 2020?

CL : Notre principal défi est de faire connaitre nos produits. C’est un marché à gros volume et l’huile de pyrolyse est différente des huiles conventionnelles. Donc cela requiert des changements au système de combustion. Un autre défi est de trouver un partenaire pour démarrer un projet.

CB : Comment Collectif bois confère une valeur ajoutée à ABRI-Tech?

CL : Il s’agit d’une façon rapide et facile d’avoir accès à de l’information de l’industrie, comme les programmes d’aide disponibles. C’est une occasion de maillage entre les entreprises, afin de voir nos intérêts communs ou comment nous pouvons nous aider mutuellement.

Le groupe Leggett réunit trois entreprises œuvrant dans le secteur forestier qui ont des activités à la fois diversifiées et complémentaires : H. Leggett & Fils 2000 inc., Forespect inc. et ABRI-Tech inc.