5 raisons pour lesquelles le bois réduit les GES

Le Gouvernement du Québec a annoncé que les entreprises forestières pourront récolter davantage de bois, car couper plus d’arbres permet de réduire les gaz à effet de serre (GES).

Pour réduire les GES, on peut soit réduire les émissions de CO2 ou empêcher ce gaz de se répandre dans l’air. La plantation d’arbres et le reboisement peuvent faire partie des solutions de lutte contre le changement climatique pour les 5 raisons suivantes :

1 – Les arbres et arbustes emprisonnent le CO2 en grandissant : 1 m³ de bois[1] en absorbe 1 tonne ! Au terme de leur vie, ils se décomposent et relâchent du dioxyde de carbone. Alors couper et utiliser les arbres permet de conserver le Co2.

2 – Le bois utilisé comme isolant réduit la consommation d’énergie liée au chauffage ou à la climatisation. C’est 15 fois plus efficace que le béton!

3 – Le bois transformé en produits de construction ou d’aménagement requiert moins d’énergie que d’autres matériaux. Qui dit moins de consommation énergique dit moins de réduction de GES.

4 – Un produit en bois peut être recyclé, par exemple dans l’industrie de l’ameublement ou de la construction. Le CO2 reste donc emmagasiné dans le bois de l’arbre.

5 – Un produit en bois peut aussi être réutilisé comme source d’énergie. Sa combustion libère ainsi le gaz stocké par le bois.

Les forêts du Québec peuvent donc contribuer à la lutte aux changements climatiques!

Et vous, utilisez-vous le bois pour diminuer votre empreinte écologique?

 

Source : Statistiques et données recueillies ici : www.bois.com

[1] Un mètre cube équivaut à une épinette blanche dont le tronc ferait 35 cm (14 po) de diamètre.